Référence :137526

Un Micro dans la Bataille de Paris 20-26 Août 1944

VILLON, Pierre - DE GAULLE, Charles - DOISNEAU - JAHAN - Clody

Editions du Belvédère - Monaco -- Editions de Champrossay - Société Française de Radioproductions (Pacific) 1945 In-4 oblong (32x36 cm), cartonnage éditeur illustré en couleurs par Jean Collin. Texte du discours de de Gaulle le 25 Août à l Hôtel de Ville de Paris, 2 pages de préface de Pierre Villon, vice-président du Conseil national de la Résistance. Quatre disques 78 tours sous pochettes repliées : Disque I, face 1 : du maquis à la bataille de Paris par le général Joinville ; face 2 : aux Batignolles, - Disque II, face 3 : au P.C. de l Insurrection ; face 4 : la nuit des barricades - Disque III, face 5: la Préfecture de Police ; face 6 : les Cloches de la Libération - Disque IV, face 7 : attaque de la Concorde par les chars de la Division Leclerc ; face 8 :Le Général De Gaulle aux Champs-Elysées. Cinq photomontages hors-texte intercallés : Jahan : le peuple dresse ses barricades, le 22 août (Jahan) ; la barricade de St-Germain le 23 août 1944 (Doisneau) ; combat du Majestic et prisonniers Allemands le 25 août 1944 (Jahan et Clody) ; la Police au combat - Attaque de Chars allemands au cocktail molotov par les FFI le 23 août 1944 (Doisneau) ; le drapeau français sur l Arc de Triomphe le 26 août 1944 (Jahan). In fine : Motif d attribution de la croix de la libération attribuée à la Ville de Pari et Nouvelles armoiries en couleurs de Paris libéré. Légères usures et effrangements.

Précieux livre - coffret des enregistrements radiophoniques faits en divers points de la capitale au cours de la semaine de la liberation du 19 au 26 aout 1944. Si l ambiguite demeure sur la spontaneite de certaines paroles enregistrees pour lesquelles des mises en scene ne peuvent etre exclues, l emotion que peut susciter l ecoute de cris de souffrance ne peut etre occultee. Au cours de l un de ces enregistrements, un jeune homme est touche par un obus, sa jambe est arrachee, des cris, des appels a intervenir accompagnent le commentaire simultane ; des brancardiers vont cherche le blesse quand il arrive, il est mort. (cf. Fabrice Virgili, Crier la Liberation en France).

250.00 €