9 résultats

Blancpain, Marc ; Fatio, Morel

Oflag VI A. Raconté par Marc Blancpain, vu par Morel Fatio

J.H. Born & aux dépens des O.P.G. 1941 In-4, cartonnage éditeur illustré d une vignette de Henri Tougard, 77 pp. Dessins en noir dans le texte. Edition originale publiée par les soins des prisonniers de guerre français en Allemagne, un des 1750 ex numérotés, seul tirage avec 50 ex de luxe. Un petit accroc au premier plat.

Belle adresse manuscrite en latin au faux titre, signé André Bonduelle, l un des officiers du camp portraituré. Texte de Marc Blancpain et dessins de Morel Fatio décrivant les occupations rythmant la vie des oflags et représentant quelques prisonniers célèbres dont Robert Brasillach. Bien que publié en Allemagne par le responsable du Cercle Pétain, le récit ne parle pas de politique mais donne à lire une version très édulcorée de la vie en captivité, dont les gardiens sont pratiquement absents.

Cigalette

Poèmes de captivité

Egix 1946 In-4 (23 x 29 cm), en feuilles sous couverture, chemise et étui cartonnés, 84 planches. Rousseurs éparses.

Édition originale tirée à 630 exemplaires sur F.W. Berzelins Français, introduction de Dumesnil de Gramont, préface d henry Charpentier, illustré par Robert Degouy.

Dugrenot, Jean - Lestringuez, Pierre

Souvenirs de captivité : 17 juin 1940, 16 août 1941

Paris : imp. Draeger, 1943 1943 In-4 broché, couverture rempliée, (97) pp. Illustrations en sépia à pleine page légendées. Exemplaire sur vergé. Couverture sup. un peu fanée et fendillée, petit manque au dos en pied.

Artiste peintre, Jean Dugrenot (1894-1969) fut prisonnier de guerre à Nuremberg puis à Münster. Un récit jovial, ironique mais prudent, renvoyant l image d un prisonnier de guerre bon enfant qui s adapte à toutes les situations avec philosophie. Deux textes de Pierre Lestringuez: " Sur un aspect du courage français" et "Le Génie de la race" ou il est souligné le "penchant de notre race à lancer le trait d ironie contre soi-même et contre autrui, et à ne pas prendre au tragique une tragédie qui laisse tant d entrées à la comédie".

HARDY - Lithographie

Prisonnier taillant une canne ; Camp de Bar-Le-Duc 1940

1940 Lithographie en couleurs (21 x 27), datée et signée dans la planche, enrichie d un bel envoi manuscrit contrecollé.

Un captif rigolard taille une femme nue au sommet d une canne. On note l escargot, figurant l immobilité.

Prisonniers de guerre

Programme d inauguration de la nouvelle salle Fol s Sag s . Gala de réouverture. Pâques 1941

1941 Deux feuillets doubles ronéotés repliées (15 x 21), (4) pp. Illustration en couverture.

Le groupe théâtrale et musical du stalag VIIIC à Sagan (en Basse-Silésie), les Folies Sagannaises , était réputé. Quelques 80 prisonniers l animaient, notamment des acteurs, chanteurs et musiciens professionnels : Jacques Hauchart, Lucien Dubrulle, Paul Delamaere, André Bonnier, José Ruiz, Charles Cattanea, Pierre Henriot, René Ono dit Patoum. Le metteur en scène des spectacles était Léon Tille. La Saganaise, composée par René Beaux sur des paroles de René Martin, devint l hymne de prisonniers de guerre.

Raymond, Jean

Prison qui chante. Sept comédies musicales écrites et présentés en captivité au cabaret de "La Haut".

P., imp. Deshayes 1947 In-8 broché, en partie non coupé, 205 pp. Couverture effrangée

Les créations du cabaret de La-Haut fondé en juillet 1941 à l Oflag VI A, à Soest, avec l objectif de combattre la propagande allemande dont les effets se faisaient sentir de façon dangereuse .

Sartre, Jean-Paul

Bariona ou Le jeu de la douleur et de l espoir [ou, Le fils du tonnerre]

Slnd [ca 1940] 1940 Dactylographie ronéotée, in-4 (21 x 27), (1) -78 ff. ch. dont 2 blancs. Sous chemise cartonnée. Rares rousseurs, lég. auréole sur 3 ff. dont le titre.

Copie de l époque sur le texte original de la pièce que Jean-Paul Sartre écrivit et fit représenter (interprétant lui-même le rôle du roi mage noir Balthazar) le soir de Noël 1940 pour ses camarades du stalag XII D à Trèves. Ce Mystère de la Nativité, rédigée en trois semaines, reçut deux titres différents : Bariona, ou le Fils du tonnerreet Bariona, ou le Jeu de la douleur et de l espoir. Moins connu, le second est celui qui figurait sur le manuscrit originel. Selon Michel Rybalka (Théâtre complet, 2005) Sartre en confia le manuscrit à son compagnon de captivité Marc Bernard qui le reproduisit puis le donna à l abbé Leroy, lui aussi compagnon de captivité, ce qui permit une certaine diffusion de la pièce. En 1962, Sartre autorisa une publication destinée aux anciens du stalag, reproduite à partir du stencil dactylographié (Atelier Anjou-Copies, 500 exemplaire hors commerce). Elisabeth Marescot en fit un second tirage en 1967, en principe hors commerce, néanmoins mis en vente chez quelques libraires. En 1970, l auteur autorisa enfin sa diffusion pour le grand public dans Les écrits de Sartre(établie par Michel Rybalka et Michel Contat). Sartre dénigrait volontiers sa création mais lui reconnaissait une place essentiel dans son théâtre: «Sans doute la pièce n était-elle ni bonne ni bien jouée: un travail d amateur [& ] Néanmoins, c est en cette occasion que, tandis que je m adressais à mes camarades par-delà les feux de la rampe pour leur parler de leur situation de prisonnier, les voyant soudain si remarquablement silencieux et attentifs, je me rendis compte de ce que le théâtre devait-être un grand phénomène collectif religieux» (Theatre arts, New-York, Juin 1946). Le texte de notre exemplaire est conforme aux éditions postérieures, sinon la première version du titre, quelques variantes de ponctuation, d indication de jeux et d erreurs dans le chiffrage des scènes; deux feuillets blancs, compris dans la pagination (sans lacune). De toute rareté.

Scherbeck

Évasion spirituelle. Offlag XVII A Préface du R-P Spicq.

Nancy, imp. E. Spillmann, sd (1940) 1940 In-4, en ff. sous portfolio à rabat illustré d une vignette, 2 ff. & 12 portraits en noir. Numéroté et signé par l artiste (N°302). Chemise usée. Bel état des portraits.

Dans sa préface le R. P. Spicq s interroge sur la raison providentielle surnaturelle de sa condition de prisonnier : l évasion spirituelle dans l imitation de Jésus Christ. Figurent l abbé Joulin, aumônier du camp, le R.P. Spicq, l abbé Delcros, l abbé Joly, le R. P. Roche, puis sept portrait anonyme exprimant l évasion spirituelle, l extase, l oraison, l exaltation, la méditation, le recueillement et la ferveur. Dessinateur et photographe, Jean Scherbeck (1898 - 1989) est réputé pour portraits des petites gens de villages, des marins, des bretonnes avec leur coiffe ainsi que les têtes de caractère de vieillards comme les célèbres Papiches et Mamiches qui sont tirés en carte postale. Les critiques le considèrent comme un héritier des dessinateurs Friant, Royer ou Larteau, pour la finesse de ses portraits, mais surtout ce qu ils font voir de l âme des personnages représentés.

Unions Chrétiennes de Jeunes Gens

100 Jeux pour tous

Genève, ATAR, juin 1943 1943 Plaquette agrafée, (10 x 14,5), 64 pages. Illustrations dans le texte. Tampon ex-libris (allemand) au titre.

De la Petite bibliothèque du Prisonnier de guerre publié par la YMCA (Young Men s Christian Association, UCJG en français), d inspiration protestante. Seul, avec un copain, à quelques une et en bande, généralement de plein air.